Brook Cooper - Hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brook Cooper - Hunter

Message par Brook Cooper le Mar 2 Sep - 15:47


Brook Cooper
† Hunter †



IF YOU DON'T PLAY IT, I COME FOR KILL YOU AGAIN ♪




Pheberoni de Deviantart


Info' personnelles
¦ Nom ¦ Cooper
¦ Prénom ¦ Brook
¦ Âge ¦ 24 ans
¦ Sexe ¦ Femme
¦ Orientation ¦ Flexible, dépends du moment et de la personne.
¦ Région ¦ Bronx
¦ Résumé rapide du personnage ¦
[L'on reconnaît la demoiselle pour bien des choses, nombreuses sont liés à son apparence. Les plus remarquables sont cependant, la couleur étrange de ses pupilles, son regard s'étant emprunt de nuances sanguinolentes qui la rend unique. Son sourire dévorant qui s'étire moqueusement sur ces dents blanches et toujours coincé entre ses lèvres, une cigarette est souvent allumée, se consumant au même rythme de son inspiration qui s'envole au vent.]


Condition physique

¦ Taille ¦ 5'p 7'
¦ Poids ¦ 145 Livres
¦ Cheveux ¦ Semi-court, coupe dégradé sur le devant, d'un noir.
¦ Yeux ¦ Bleu clair marqué

GET AWAY AND LET ME DRINK QUIETLY

Une chevelure ébène encadre son visage, court au niveau de la nuque, mais coupé en dégrader vers l'avant du visage pour laisser deux longues mèches tomber sur le devant de son corps. Son visage est d'une beauté ordinaire, mais dégageaient un petit quelque chose de sauvage, de fort. Quand ses lèvres s'étirent pour afficher son sourire, ce n'ai jamais une très bonne chose. Des sourcils fins, aussi noirs que ça chevelure surmonte ses yeux, son regard particulier affiche ces émotions comme un miroir affiche le reflet d'une entité qui si observe. Son corps est invitant, mais loin d'être le plus pulpeux de tous, mais son corps est svelte, montrant de longues heures de travail pour son entretient, une des rares activités qu'elle peut bien supporter, apprécier pour laisser sortir l'énergie nécessaire à se défendre contre ce genre de créature. L'entrainement de boxe qui boucle le seul temps libre qu'elle possède entre les heures de beuverie, le travail et la chasse. Plusieurs tatouages marquent le corps athlétique, les ailes maintenant scarifiés marquent les trois-quarts de son dos, glissant quelques plumes sur le haut des épaules et les pointes des ailes viennent taquiner ces côtes et ces hanches. Sur ça hanche droite une pieuvre y est accrochée encré dans la chair pour l'éternité. Deux des tentacules entours les hanches et le bas-ventre de la demoiselle, l'enserrant dans son étreinte. Une autre passe sur ces fesses, pour venir ensuite s'enrouler sur la cuisse arrière gauche. Une autre vient suivre le même chemin, mais passant sur le devant, venant par la suite s'entourer sur la cuisse. Deux autres viennent s'enrouler autour de sa jambe droite, serrant dans un étau cette dernière. Les deux dernières suivent les mêmes chemins, mais sur des côtés différents. Celle du devant vient se glisser sur le ventre de la demoiselle, remontant au niveau de sa poitrine pour venir s'enrouler autour de l'un deux. Celle dans son dos remonte et vient s'accrocher aux ailes, les emprisonnant de leur force. Et le petit dernier qui a été mis sans son consentement, à l'intérieur de sa lèvre inférieur.]


¦ Particularité physique ¦ Plusieurs tatouages marque le corps de la demoiselle, des boucles en dent de loup pendent à ces oreilles et son dos est le témoin silencieux d'un maniaque aux dents pointues, aillant été scarifiée d'ailes d'ange.

Dossier psychologique


LOOKS DOWN OR I'LL KICK YOUR FUCKING ASS

Brook possède un tempérament calme, voir un peu désintéresser de la vie, surtout depuis qu'elle a frôlé la mort avec cet homme, a un tel point qu'elle n'a plus peur de mourir, mais elle n'a point assez stupide pour mourir pour rien. Mais malgré le calme de la demoiselle, cette façade n'est qu'une illusion pour cacher le monstre qui court après le sang, voulant à sa manière protéger les personnes qui n'on pas mérité de souffrit pour rien. Elle semble ne jamais cracher sur une bonne bagarre, colérique comme elle est, l'activité d'enfoncer son poing dans l'estomac d'un soûlon trop insistant ou même d'un jeunot trop confiant en ces talents combat, la calmant, défoulant quelconque émotions refouler de frustration de ne pas avoir put se défendre à ce moment-là. Elle ne veut plus que personne souffre comme elle, cette sensation désagréable d'être enfermée sans pouvoir ne rien faire, si elle peut protéger des innocents, elle le fera. Malgré le calme et l'attention qu'elle porte à ne pas se laisser aller à ces émotions, elle est gourmande de nature, ne pouvait jamais refuser une bière offerte ou une clope, abusant sans pudeur de la chose. Elle adore observer les gens, leurs manières propres, leurs parler, simplement savoir a quoi ils peuvent penser, elle aime tout simplement ceci que de se dévoiler elle-même. Elle ne peut s'empêcher d'apprécier l'adrénaline du combat, compétitive, elle adore sentit la chair se tordre et les os se briser sous ces poings.

La demoiselle est beaucoup trop cachotière et rancunière pour ceci et surtout entêtée, gardant ces secrets bien cachés avec elle. Elle n'est pas prête à mettre toutes les créatures surnaturelles dans le même paquet, savant que certain peuvent être différent, elle se souvent encore de la délicate forme qui c'était faufilée jusqu'à elle et qui l'avait apaisé, libérée de ces chaines. Elle ne le point vu, mais a la froideur de sa peau, elle avait compris qu'elle était une des leurs, mais elle avait été différente, innocente. Elle aurait aimé la remercier, mais elle était sure qu'elle ne la reverrait plus jamais, mais elle se souvenait parfaitement de son touchée délicate sur sa personne et s'en souviendrait toujours. Mais malgré ces grands airs de dure, encore une fois le tout n'est qu'une autre façade pour cacher, protéger la petite femme tendre et romantique qui se cache, qui attend avec patience ou non quelqu'un qui pourra l'apprécier pour ce qu'elle est.


¦ Qualités ¦

- Observatrice
- Nonchalante
- Curieuse
- Protectrice
- Romantique
¦ Défauts ¦

- Colérique
- Gourmande
- Désordonnée
- Entêtée
- Rancunière
¦ Aime ¦
- La bière
- La cigarette
- Le contact physique
¦ N'aime pas ¦
- Les oublies
- Faire le ménage
- Lui, le Vampire qui la kidnappée


The great hunt
¦ Creed ¦ Zeal, Defender
¦ Edges (3 powers) ¦ Rejuvenate, Brand, Champion
¦ Arme de prédilection ¦ Ses mains, couteau papillon au fond de ces poches, sinon son envirronement.

Biographie

BLACK HEART COMING' AND IT'S A COLD MACHINE

Une journée de vraie merde, pire que ces journées qu'elle peut qualifier de merdique, mais celle-ci est vraiment de la merde et pas n'importe quelle merde, mais la pire des pires, celle qui sent tellement fort qu'on a l'impression de le goûter sur notre langue, le sentir se glisser le long de notre gorge et s'engouffrer sans le moindre scrupule dans notre estomac, comme le sang qu'elle avalait en ce moment, vicieux et désagréable. Dans un coup de pied, elle referme la porte qui s'écrase avec bruit et fracas contre l'encadrement. Elle laisse échapper un bruyant soupir, laissant glisser de sur ces épaules le manteau complètement ruiné et souillé de sang. Elle le jette dans une boite vide qui aurait dû être le recyclage, mais tant pis. Son premier réflexe, c'est de prendre une bière froide dans la porte du vieux frigidaire, te taper l'opercule sur le coin de la table, laissant une nouvelle marque dans le bois grafigne et manger par les ans. Le petit bout de métal vole, mais déjà qu'elle porte le goulot à ces lèvres et avale littéralement le liquide ambré pour passer le goût éphémère du sang. Elle entend le métal retomber et frapper une surface solide, mais ne le voit plus, ne l'entend plus, ne lui porte plus d'attention, elle la tout simplement oublier.

Quelques gorgées, et elle pousse un râle de contentement, satisfaite de ce petit moment de détente. Ces épaules meurtries se détendent, son cœur ce calme enfin un peu, son regard s'apaise, elle arrête un peu de trembler. Elle pose la bouteille à demi-pleine sur la table de la petite cuisine, non loin d'une boite de pizza vide qu'elle agrippe justement pour aller la jeter dans la même boite de carton que son super manteau bousillé. Elle revient doucement, fouillant dans sa poche arrière de jean le baquet de cigarette, mais rien, elle tourne en rond, trouvant les bâtons de feu sagement posés sur la petite table précaire du salon. Elle les agrippe et fait de même avec une chandelle qu'elle vient allumer avec la dernière de ces amulettes et vient la déposer au centre de la table, repoussant du revers de la main les bouts de papier sans importance. Elle tape doucement le fond du paquet doré sur la table, faisant sauter une tige de tabacs enroulée de papier blanc. Elle la porte à ces lèvres, se penche vers l'avant et allume le petit instrument de mort. Elle tire l'air, attisant le bout à venir rougeâtre, a bruler l'intérieur et absorbe la fumée qu'elle rejette dans sa bouche. Elle garde le gaz dans son corps, semble arrêter de respirer, fermant les yeux et savourant encore une fois avant de laisser sortir la fumée blanche de son nez en soupirant une nouvelle fois. Son regard se porte sur le cendrier qui est trop plein, trop rempli de magot, il faudrait le vide, mais la poubelle est si loin. Elle semble chercher une toute petite place, mais rien, il déborde déjà. Elle finit par le prendre, et jeter le contenu dans la nouvelle poubelle qui se trouve prêt d'elle, la boite de carton. Elle sent l'odeur de la cendre, entend le tout fendre l'air et tomber pour finalement rebondit puis tranquillement s'arrêter. Elle retire enfin la cigarette de ces lèvres pincée et le dépose nonchalamment dans son petit cimetière, savant pertinemment qu'elle ne lui toucherait plus. Elle finit par se détourner, observant autour d'elle, perdue.

Mais comme d'habitude, son appartement n'est pas reconnu pour être un lieu sain et propre. Il y règne une odeur de renfermé, mais également de tabac sans oublier celle de la bière. Mais le pire dans tout ceci, est qu'elle se complaît dans ce maudit taudis. Elle finit par enlever son t-shirt, la brassière sombre suit trop facilement le mouvement et les balance dans la boite à recyclage, regardant les déchirures et le sang qui les tâches. Le mouvement rapide lui tire une grimace, un grognement qu'elle ne retient pas, la ramenant à la réalité du moment, une vraie journée de pure merde. Comment c'était donc telle retrouvée dans ce merdier ? Elle tire la chaise, penchant son corps vers ces pieds chaussés de ces Doc's, après avoir défait quelques hauteurs de lacets, elle les balance sans plus de considérations. Ses doigts tremblants viennent défaire les premiers boutons de son jean, qui glisse et vient s'échoir sur le parquet de bois. Ils vont rejoindre le reste de ses vêtements. Complètement, elle profite de l'air, profite de la fraicheur stagnante des lieux comme un baume guérisseur pour son dos à vif, marqué à vie. Elle ne le voit peut-être pas, mais le sent sur sa peau, une douleur envahissante, désagréable comme le peu de sang qui coule encore. Elle prend la bouteille de verre sombre et engloutit sans respirer le liquide restant, jetant par la suite le cadavre vide de jouvence dans son cercueil de carton. Elle laisse échapper un nouveau râle, puis s'approche des marches pour y monter.

Elle marque un rapide arrêt, se penchant d'un côté puis de l'autre en serrant la mâchoire pour ne pas pleurer de douleur, pour enlever ses chaussettes et les balancer dans son panier à linge sale, qui est rarement utilisé d'ailleurs. Encore quelques pas puis elle pousse la porte de la salle de bains, elle allume distraitement la lumière artificielle, mais faible qui ne laisse qu'un petit halo jaunâtre au niveau du miroir. Du coin de l'œil, elle aperçoit son reflet, flou, terne à cause de la saleté qui marque la surface. Elle esquisse un sourire face à elle-même, pathétique puis attrape l'élastique de sa culotte, qu'elle avait complètement oubliée. Elle roule le tissu en boule et le glisse sous le jet du robinet pour ensuite le passer dans le miroir, retirant la poussière et autre. Et la voilà qui est désormais entièrement nue, face à un double pathétique d'elle-même. Elle se tourne légèrement, pour regarder le dernier tatouage inscrit dans le creux de son dos, ce dessin de pieuvre qui accompagne les innombrables autres, le dernier qu'elle était parvenu à dessiner depuis bien des années. Heureusement, elle sent du soulagement l'envahir, il n'a pas été envahir par les marques, mais elle ne peut pas autant en dire des grandes ailes d'ange qui marquaient le haut de son dos, il s'est amusé à redessiner dessus, recréant en scarification profonde les plumes. Mais sur quel malade était-elle tombée ? Elle soupire à nouveau, se penche sur le lavabo, et attrape, entre son pouce et son index, sa lèvre inférieure qu'elle plie, pour y lire "Dark Ange'', le surnom qu'il se donnait, le nom qu'elle ne pourrait plus jamais oublier, même si elle le désirait des plus ardemment, elle ne pourrait même plus oublier ce qu'elle avait vu ces deniers jours. Elle aimerait rationaliser la chose, mais elle ne peut pas, elle avait entendu des rumeurs, mais n'y avait jamais cru, elle en riait à voix haute, mais maintenant, elle ne riait plus, elle y croyait dur comme fer.
L'ancienne dessinatrice se glisse sous la douche, laissant l'eau couler en emporter avec elle l'impureté qui la chagrine, qui l'effraie, qui la nargue et elle soupire encore une fois, que ça fait du bien ! Elle glisse les mains dans ces cheveux ébène, les plaquant vers l'arrière de son crâne et étirant le visage vers le jet d'eau. Quel savoure le massage sur son visage, depuis combien de jours ? Deux, trois, voir un peu plus qu'elle était enfermée dans cette foutu pièce de malheureux, l'attendant sans pouvoir rien faire, attaché par des chaines, face à un mur de pierre. Il la retenait là, prisonnière, déclarant qu'elle était sienne et à personne d'autre. Elle avait eu beau crier de rage, de détresse ou même supplier dans les pires moments, il n'avait fait que lui sourire avec délicatesse, l'interpellant toujours avec une écœurante douceur en caressant ces cheveux poisseux. Elle, c'était débattu, elle avait mordu, donnée des coups, mais il n'y avait rien eu qui semblait affecté cet homme à la peau si blanche, et son regard d'une rouge si vif qu'il hanterait toujours son sommeil maintenant. Elle ferme les yeux et frappe violemment le mur de céramique devant elle, avant de commencer à frotter son corps, envoyant ce noyer, les saletés et le sang sécher dans le siphon de la douche. L'eau purifie encore une fois son corps, puis elle sort doucement, agrippant la serviette qui l'attend à l'extérieur. Elle se frotte d'abord les cheveux, puis délicatement le reste de son corps marqué de fines tâches bleues, puis réalise une chose, son dos, ne lui fait presque plus mal. Elle dépose la serviette humide autour de son cou et s'approche du miroir, lui tournant dos pour observer les marques autres fois à vifs, maintenant, cicatrisiez par quelconque miracle. Ces yeux s'agrandissent de surprises, quoique guérir et sans douleur maintenant, les ailes scarifiées sont toujours présentes, plus belles que jamais.

Pendant deux secondes, elle a peur qu'il a fait quelque chose, changer en lui, mais elle est toujours pareille, mais différente à la fois, mais loin d'être comme eux. Elle n'a pas envie de sang, par envie de séduire qui que se soit pour ensuite le torturer, elle a toujours ces idées claires, mais elle se sent différente. Elle n'aurait sur le dire, et elle ignore ce qu'elle doit penser de tout ceci, mais elle lâche prise pour ce soir, elle se laisser tomber dans le néant des abysses pour ce soir. Elle dépose la serviette puis sort de la salle d'eau, pénétrant dans la première porte qu'elle voit en face. Elle se laisse engloutir par les ténèbres, puis active la lumière artificielle. Sans même s'arrêter, elle se dirige vers l'armoire de bois qui meuble la chambre, jette un rapide coup d'œil au lit double qui l'envoûte tel une invitation séduisante, puis pige au hasard au chandail trop grand noir et un boxer féminin qu'elle enfile. Et à nouveau, elle quitte pour aller rejoindre le bâton de feu qui termine son chemin, encore rougeoyant dans la cuisine à peine éclairé de la chandelle. Elle fouille à nouveau l'entre du frigidaire, pigeant une nouvelle bière qui remplira son gosier de son liquide ambré et en quelques nouvelles gorgées, bien plus grandes, cette fois, et la bouteille de verre se vide du reste de son contenu. Gwen la repose là, sur cette table, et part s'affaler sur son canapé. Elle ferme les yeux encore un instant, ne redoutant pas la noirceur, étrangement, elle se sent parfaitement paisible, en paix avec elle-même, mais elle ne peut oublier cet homme, elle promet qu'un jour, elle aura sa vengeance, mais pour le moment, elle savoure son confort, bien que rudimentaire mais luxurieux avec les derniers jours.

Son regard bleu balaye son appartement, contemple l'état dans lequel il est. Il est mal entretenu, pas sale mais plutôt délaissé aux carcasses de bière vide et au carton de pizza. Et ou parfois quelques vêtements terminent le décor. Elle sait qu'elle devrait faire un brin de ménage. C'est un truc qu'elle se dit souvent, très souvent ça. Mais, elle a la flemme. Alors elle le fera demain. Et demain, au final, elle ne le fera sûrement pas, mais elle se promet qu'elle le fera. S'étirant légèrement, elle parvient à attraper la télécommande, et allume ainsi le poste de télévision. Rapidement, elle zappe sur quelques chaînes... Pour y trouver que des programmes sans intérêt à ses yeux. Elle soupire, se laisse tomber sur son canapé... Son regard d'onyx se perd dans les lattes de son plafond. De nouvelles minutes se meurent dans sa léthargie, des minutes de calme, des minutes de silence. Des minutes qui, elles aussi, s’achèvent, lorsqu'elle se lève pour aller prendre son jean. Elle fouille dans ses poches, et en tire son portable. L'écran tactile s'illumine, elle pianote son mot de passe, et accède à son écran principal. Pas de SMS, pas d'appel, autre que le patron. Elle prend le message sur la boite vocal, il beugle sur le répondeur, il sacre à l'ancienne et déclare qu'elle qu'il n'a plus besoin d'elle à la boucherie, et un travail en moins, de toute façon, comment aurait-elle put expliquer qu'elle s'était fait séduire par le plus beau d'homme, kidnappée, enfermé, maltraité pour finalement revenir le corps à peine marqué de bleu et de marque ? Personne ne croirait qu'un Vampire soit derrière tout ceci. Elle eut un rire jaune, et oui, un vampire, qui l'aurait cru ? Elle se souvenait encore parfaitement de ces dents sur sa peau et de cette sensation sournoise qui s'attaquaient à son bas-ventre. Elle finit par secouer la tête, et fouiller dans son répertoire de contact, plusieurs noms s'enlignent, mais elle pense qu'il est grand temps de bouger, de s'éloigner d'ici. Elle connait un ami qui tient un bar, il pourrait surement lui faire une petite place, c'était ou déjà ? À oui, New-York.]


¦ Profession ¦ Barman dans un bar de nuit, gardant un œil sur les enculés pour les jeter dehors et chercher au passage un mec bon.
¦ Occupation ¦ La bière, fumée une clope, promenade nocturne, ect…
¦ Résidence  ¦ Appartement, dans le Bronx
¦ Jeu +16?  ¦
¦ Code de validation  ¦



Dernière édition par Brook Cooper le Mar 2 Sep - 22:00, édité 3 fois
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Castiel Willer le Mar 2 Sep - 16:37

Bienvenue à toi ! c'est toujours un plaisir de voir de nouvelle tête !

Oui le code de validation existe bel et bien ! Il est dans "The Rules of the Night" courage, courage !  
Si tu as des questions, ou des soucis, surtout n’hésite à nous solliciter !
Bon courage pour ta fiche !



Surprise mon con ! La vie est pas si moche tu vois ?
« Ta gueule dieu, je t'emmerde. »
avatar
Castiel Willer
Administrateur
Administrateur

Citation : Et ma clé à molette dans ta gueule.
Masculin Messages : 376
Bloods : 193
Date d'inscription : 10/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Brook Cooper le Mar 2 Sep - 16:53

Bonjour et merci,

D'accord, merci encore, je dois avouer que je commence un peu à désespérer ! Mais est-ce que quelqu'un sur le forum aurait des compétences de graphiste pour faire un avatar et une signature de la bonne taille, sans oublié la petite photo pour la fiche ? J'ai l'image en question, mais je n'ai pas les outils nécessaires pour le cadra à la bonne grandeur. Je sais que j'en demande beaucoup, mais merci beaucoup a celui qui pourra, s'i y a quelqu'un comme ceci.

Merci de ton temps !
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Castiel Willer le Mar 2 Sep - 17:08

Envoie moi ça, je peux couper l'avatar comme il faut, pour ce qui est de la signature je ne suis pas sur de faire quelque chose de superbe qui te plaise alors je m'y tenterai pas Mais je pense que d'autres pourront !



Surprise mon con ! La vie est pas si moche tu vois ?
« Ta gueule dieu, je t'emmerde. »
avatar
Castiel Willer
Administrateur
Administrateur

Citation : Et ma clé à molette dans ta gueule.
Masculin Messages : 376
Bloods : 193
Date d'inscription : 10/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Akeron Valerius le Mar 2 Sep - 18:03

Tu peux m'envoyer ton image, il me fera plaisir de t'aider :)
avatar
Akeron Valerius
Graphiste
Graphiste

Citation : I've been alive for far too long and I can assure you people have died for far less!
Masculin Messages : 243
Bloods : 238
Date d'inscription : 25/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Castiel Willer le Mar 2 Sep - 18:17

Ah je pensais justement à cette personne pour ta signature !



Surprise mon con ! La vie est pas si moche tu vois ?
« Ta gueule dieu, je t'emmerde. »
avatar
Castiel Willer
Administrateur
Administrateur

Citation : Et ma clé à molette dans ta gueule.
Masculin Messages : 376
Bloods : 193
Date d'inscription : 10/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Mary-Hell Blackburn le Mar 2 Sep - 19:31

BIENVENUUUUE WEEESSSHHHHHHH HUUUNNNTTEEEERRR WEEESSSHHHHH

*BRIQUE EN MAJUSCULE*

OU MOI OU MOI OU MOI!!!!!

*ne pas envoyer à Mary, elle est à l'uni*

J'ADOOORE


avatar
Mary-Hell Blackburn
Administrateur
Administrateur

Citation : I'll eat you first!
Féminin Messages : 185
Bloods : 117
Date d'inscription : 01/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Jeremiah Drysdale le Mar 2 Sep - 20:06



plus de hunters, pluuuuuuussss.
arhem. bienvenue. fiche impec', j'adore l'histoire, il ne te manque qu'un ava et c'est beau pour moi.
avatar
Jeremiah Drysdale
Modétareur
Modétareur

Citation : sans commentaire.
Masculin Messages : 107
Bloods : 109
Date d'inscription : 01/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Brook Cooper le Mar 2 Sep - 22:05

Hoy,

Merci de le chaleureux accueil et de l'aide offert, je ne m'en serais jamais sorti sinon ! Je dois avoir hâte de commencer avec vous autres, vous avez l'air d'une bel gang, et je suis sure que ça va être amusant !


GET AWAY AND LET ME DRINK QUIETLY
BLACK HEART COMING' AND IT'S A COLD MACHINE ♪
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Jeremiah Drysdale le Mar 2 Sep - 23:06

On dirait que ton ava a des canines bien pointues, les yeux ça passe parce que plusieurs autres joueurs humains ont des yeux de couleur funky, mais pour les dents, ça fait très vampire non?
avatar
Jeremiah Drysdale
Modétareur
Modétareur

Citation : sans commentaire.
Masculin Messages : 107
Bloods : 109
Date d'inscription : 01/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Brook Cooper le Mar 2 Sep - 23:31

Hoy,

Je sais, mais celle des vampires, sont plus longues, et je suis tombé en amour avec cette image, c'était davantage pour l'émotion que dégageaient son regard et son sourire que ces dents. J'aime penser que ce ne son que des canines un peu trop présente que des dents de vampire. Est-ce si grave que ceci ?


GET AWAY AND LET ME DRINK QUIETLY
BLACK HEART COMING' AND IT'S A COLD MACHINE ♪
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Valentine Voors le Mer 3 Sep - 3:47

Salut ^^

Impressionante fiche ^^ au plaisir ^^


avatar
Valentine Voors
Vampire
Vampire

Citation : Tu veux connaître le plaisir ? Le vrai ?
Féminin Messages : 163
Bloods : 157
Date d'inscription : 04/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Master of the Night le Mer 3 Sep - 8:26

L'image pourrait être modifiée sans rien enlevé à l'émotion. Car comme cela, c'est définitivement vampire.

Beaucoup de personnes sont extrêmement douées avec photoshop sur le forum, ce sera un rien du tout ajuster les dents et je ne pense pas que cela retire quoi que ce soit à l'image.
avatar
Master of the Night
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 135
Bloods : 186
Date d'inscription : 22/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Jeremiah Drysdale le Mer 3 Sep - 8:59

baon, mary-hell tape moi si ça te dérange, mais lors d'une conversation entre admins, elle m'a sorti une image modifié où les dents sont normales, voici le lien : http://s23.postimg.org/bn54bntwr/brook.png . j'espère que ça t'aide sans devoir te faire changer d'ava
avatar
Jeremiah Drysdale
Modétareur
Modétareur

Citation : sans commentaire.
Masculin Messages : 107
Bloods : 109
Date d'inscription : 01/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Brook Cooper le Mer 3 Sep - 10:31

Hoy.

Bonjour et bon matin, je suis désolée de voir que mon image apporte quelques problemes, mais je la trouve parfaite sans les dents, j'aime le phoyoshop effectuer, j'en reste sans voix tellement sa la l'air naturel. Si vous le permettez, je vais garder cette image-là, et un gros merci de votre temps et patience, encore plus a la personne qui a fait ceci.

Elle est tout simplement parfaite.


GET AWAY AND LET ME DRINK QUIETLY
BLACK HEART COMING' AND IT'S A COLD MACHINE ♪
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Jeremiah Drysdale le Mer 3 Sep - 15:34

Bon eh ben! Je te valide! Bon jeu avec nous et au plaisir de te croiser en rp.
avatar
Jeremiah Drysdale
Modétareur
Modétareur

Citation : sans commentaire.
Masculin Messages : 107
Bloods : 109
Date d'inscription : 01/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brook Cooper - Hunter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum