Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Brook Cooper le Jeu 11 Sep - 14:53

La journée était plutôt avancée, déjà pour les gens normaux qui se levaient à des heures normales. Brook observait le plafond depuis de longues minutes maintenant, se demandant comment la situation avait-elle bien put dégénérer à ce point ? Elle tourna la tête à gauche, observant le visage endormit de Médé, le barbu roux qui ressemblait à un biker et surtout, son patron, dormir à côté d'elle. Elle se jeta un coup d'œil, simplement habillée d'une camisole noire, visiblement trop grande qui devait surement appartenir à l'homme toujours dans le bras de Morphée et d'une culotte. Elle frotta son visage, la journée s'annonçait merdique. Elle finit doucement par se tirer du lit, réalisant du même coup que son patron était encore habillé de son jean, ce qui la rassura. Elle frotta sa nuque en soupirant, elle devait rapidement quitter avant qu'il ne se réveille et se pose autant de question, si la chance était de son côté, il aurait tellement bu la vielle, qu'il ne se souviendrait plus de rien.

Agrippant quelques vêtements propres, elle sauta dans la douche, brossa ces dents pour chasser l'odeur infecte qu'offrait l'alcool puis descendit à la cuisine ou l'attendait le pire cimetière de bouteille de bière et d'alcool fort et sans oublier les quatre boites de carton de pizza. Elle frotta ces cheveux, et hésita, devait-elle se sauver en laissant tout le travail à Médé ? Ou elle pouvait faire sa gentille fille et lui rendre ce service ? Ce fut avec un gros soupire qu'elle attrapa une des boites de cartons vides de déménagement qu'elle avait pris avec elle, et qu'elle commença à y mettre les cadavres des bouteilles. Une fois le tout fait, elle la laissa sur le côté du frigidaire puis quitta les lieux, passant au bar en s'assurant qu'il ne manquait rien et partir pour une promenade.

Il interpela un taxi, elle connaissait déjà tout du Bronx, et a part le bar, le garage donc elle avait entendu et le parc, il n'y avait pas grand chose, du moins qu'elle n'avait pas vu. Elle demanda donc de descendre dans le la partit inférieur de Manhattan. Elle avait quelque peu entendu parler de l'endroit, mais sans plus. Après avoir payer le dû au chauffeur, elle vagabonda dans le coin un peu plus actif, ou les bars et les endroits plus populaires prenaient place.

Clope en main, elle laissait la fumée blanche montée vers le ciel sans lui porter attention, laissant le vent emporter son esprit vagabond et ce dernier ces pas. L'endroit plus ''propre'' n'était pas si différent aux yeux de Brook que le Bronx, quoi que un peu plus ''sécuritaire''. Prenant une pause, elle écrasa la fin du bâton de feu sous sa semelle de botte et la jeta au loin. Elle prit une grande respiration et reprit sa marche, une journée merdique. Il n'y avait rien d'intéressant, du moins pas assez pour la garder occupée plus de deux minutes. Mais se fut au détour d'un coin qu'elle fut heureuse.

INVITATION TO HELL

Son regard s'accrocha aux quelques lettres, puis elle étudia un peu plus, les marches qui descendaient vers le sol, surement un sous-sol, et ces graffitis le nom de la boite ? The Third Abomination, c'était plutôt original. Elle s'approcha de l'endroit, elle n'était d'ici que depuis peu, mais déjà le nom sonna une cloche au plus profond d'elle, Médé en avait déjà parlé, un bar pas comme les autres. Elle observa les marches qui s'enfonçaient vers les entrailles de la terre et un sourire s'étira sur ces lèvres, la porte n'était pas close, peut-être pourrait-elle aller y jeter un coup d'œil ?

Une fois à l'intérieur, elle traversa le court couloir, puis déboucha dans une grande salle, loin d'être illuminé et remplit de personne, ce qui était normal à cette heure-ci, mais le décore était assez impressionnant. Bar, table, piste de dans, un stage et une console pour un Dj, sans oublier la panoplie de jeu de lumière. L'endroit était plutôt bien foutu pour un trou perdu. Elle se fit une note qu'elle devrait revenir de nuit pour voir a quoi ressemblait la clientèle et l'activité. Elle finit rapidement par voir l'escalier qui semblait mener à un deuxième, mais au lieu de ceci, elle osa la voix ;

-Pardon, y'a quelqu'un  ? Je me suis permis de rentrée, la porte était ouverte.

La moindre des choses, étaient qu'elle s'annonce un peu avant de continuer son exploration des lieux. Et si en plus, elle pouvait poser des questions sur les lieux, le tout pourrait être intéressant, il était plutôt rare de trouver un endroit qui en valait la peine de nos jours, surtout avec les goûts de Brook.


Dernière édition par Brook Cooper le Mer 17 Sep - 16:30, édité 1 fois
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Karmina Lolth le Jeu 11 Sep - 21:35

La routine, sa route était sanguine. Rouge. Rouge comme le sang. C’était normal, elle était en médecine. Quoi de plus normal, il fallait s’y faire, s’y habituer. Mais comment développer une aliénation de la sorte quand tout ce que l’on répétait allait à l’encontre de nos croyances. Parfois c’était à croire qu’elle se sentait perdre son âme. Mourir de l’intérieur aurait été moins douloureux. Malgré tout elle le répétait. C’était une action qu’elle prenait pour elle. Pour l’idiotie que l’on appelle amour, confiance, ou était-ce quelque chose d’autre. La naïveté avait été mêlée à tout cela également, mais qu’en restait-il vraiment? La question pouvait toujours se poser. Encore une autre journée, suite à une veille de remord et de mépris personnel.

Alors elle fermait les yeux. Elle fermait les yeux et tentait d’oublier. Se noyer l’esprit, le faire taire. Enterrer cette voix désespérée qui réclamait l’achèvement. Non. Malheureusement elle ne pouvait pas tomber dans la facilité. Dans cette facilité. Cela n’avait jamais été une solution ou même une option. Jamais et le considéré était une interdit. Son âme aurait le temps de brûler vive. Car jamais elle ne pourrait racheter toutes ses fautes.

Inondée, elle se faisait taire, elle s’aveuglait de mensonges et d’illusions, d’espoir défait et de pensés rassurantes prémâchées. Mais c’était efficace malgré tout. Sa journée passait, elle se levait, un réveille lourd et pénible car la nuit n’avait pas compté énormément d’heures de sommeil. Ensuite lever ce corps supposément encore vivant était une lourde charge. Un bref ou très long passage sous la douche était efficace pour laver ses méfaits de la veille. Chaque fois, elle fermait les yeux, laissant l’eau couler contre sa nuque. Et c’était dans un murmure qu’elle se répétait qu’elle en sauvait. Qu’elle en sauverait. Du temps. Elle n’avait besoin que de temps, tout n’était pas noir, tout n’était pas rouge.

Aveuglée, elle quittait alors sa résidence étudiante tôt le matin pour se rendre à son emploi. Ses vêtements cachant les marques de morsures contre sa peau mate. Ses cheveux encore humide était retenus dans un chignon serré et ses écouteurs dans ses oreilles la coupait du monde. Et malgré ce nuage, cette vitre protectrice contre la réalité, sa réalité, elle souriait. Souriait à un passant, une passante, un chauffeur dont elle croisa le regard. C’était une légèreté faussée, comme un ballon plein d’hélium attaché à une brique.

Le travail l’attendait néanmoins, ramasser, lavé, replacer, toutes ces tâches ingrates qui lui était laissées. Se débarrasser de certains corps même parfois. C’était ce qui la brisait le plus. Et quand ils étaient encore vivants, elle les sauvait, ou elle tentait de le faire. Incapable de laisser un être vivant mourir. Le courage était ébranlé à chaque fois. Le matin était le plus rude sur l’être. Puis elle allait manger, se rappelait qu’elle était humaine, profitait du soleil, de la journée. Rebâtissant ce mur d’illusions elle y retournait. Continuant ce qu’elle avait commencé, lavant, déplaçant, remplissant les bouteilles.

La jeune femme était descendue porter des bouteilles vides à la cave pour avoir la possibilité de les sortir plus tard et les mettre au conteneur. Elle prenait bien soin de les laisser intacte car elle savait que certains sans abris venaient les chercher. Si cela pouvait leur faire un peu de monnaie, c’était déjà bien. L’étudiante avait laissé la porte d’entrée grande ouverte à défaut de pouvoir ouvrir des fenêtres absentes. Pour être honnête, le jour, elle ne se méfiait de pas grand-chose. Ses écouteurs sur les oreilles, la musique trance très douce assez forte, contribuant à sa barrière mentale imaginaire, elle n’entendait pas grand-chose. Ce qui expliqua très certainement pourquoi elle n’entendit pas les pas. Bien qu’elle était dans le fond et encore plus profond, dans la vraie cave. En tournant les talons pour remonter, elle n’entendit pas non plus la voix féminine qui appela et questionna. Par contre, quand cette dernière émergea d’un passage couvert par un rideau juste à côté de bar, elle ne manqua pas de remarquer la silhouette. Retirant ses écouteurs, la jeune femme à l’accent roumain fort demanda.

« Est-ce que vous cherchez quelque chose? Je peux vous aider? »

Su le coup, la jeune femme au tatouage de cerise sur la nuque ne se prit pas la tête avec la présence de la dame. Cette dernière avait une belle anatomie d’ailleurs, un beau visage et des yeux qui semblait magnifiquement unique.
avatar
Karmina Lolth
Ghoule
Ghoule

Citation : Rescue me somehow...
Féminin Messages : 30
Bloods : 57
Date d'inscription : 17/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Brook Cooper le Jeu 11 Sep - 23:23

Brook après une réponse non offerte reprit son exploration, les dit lieu étaient encore un peu sale, mais il y avait décidément quelqu'un qui y faisait le ménage, surtout en aillant laisser la porte d'entrée aussi grande ouverte. Peut-être la personne responsable se trouvait au deuxième étage ? Ou même à un tout autre endroit qui lui était caché par les grands rideaux qui couvraient certains murs, qui sait ? Elle passait une main sur sa nuque en caressant à peine une des plumes scarifiées quand son attention fut attirée par des bruits de pas, léger mais mien présent. Elle chercha de gauche à droit, tranquillement, étirant déjà le bras vers le paquet de cigarettes qui prenait place dans la poche arrière de son jean moulant noir, mais laissa tombée l'idée.

Puis doucement, elle finit par voir un des dis rideaux bouger et en voir une jolie demoiselle en sortir. Elle posa immédiatement son regard bleu injecté de sang sur elle, cadeau de son maniaque aux dents pointues. Et passa distraitement une nouvelle fois la main sur sa nuque avant d’offrir un de ces sourires personnalisés a la demoiselle, donnant l'impression à cette dernière, qu'elle se faisait dévoré du regard par son interlocutrice, mais le tout ne devait être qu'une fausse impression. Brook l'étudiait davantage, surprise de voir une telle jeune femme ici, elle lui semblait frêle, délicate voir même fatiguée, peut-être plus épuisée ? Mais elle ne s'attarda pas davantage, entendant l'accent particulier qui la fit frissonner de la tête au pied. Elle avait déjà entendu un accent comme celui-ci, il était le même que la voix qui l'avait sauvé cette nuit-là. Mais a bien observer la demoiselle à la chevelure colorée, elle comprit que son gabarit n'allait pas avec celui de sa sauveuse et surtout que cette dernière l'avait soulevée de terre et avait une peau aussi froide que la glace.

Chassant les derniers frissons de son corps et les souvenirs douloureux, elle fit un bas vers la jeune femme, son sourire, s’étant un peu radouci. Elle glissa les mains dans les poches arrière de son pantalon, dégageant le devant de sa personne qui était habillée d'un t-shirt noir au logo de Batman, une veste carottée bleu ouverte, un collier reposait sur sa poitrine et des boucles d'oreille aux dents de loup, terminait son accoutrement nonchalant. Restant à une distance respectable, elle déclara :

-J'espère que j'dérange pas, j'suis nouvelle dans le coin et j'découvrais un peu. Disons que le titre de la boite et l'invitation assez spéciale à attirer mon attention, c'qui plutôt rare. Alors quand j'ai vu la porte ouverte j'me suis pas gênée, à moins qu'y aille un problème ?

Elle observa encore un peu à gauche et à droite, nouvellement intriguée par l'endroit. Selon ce que lui avait dit Médérick, l'endroit était très populaire une fois la nuit tombée, mais ce qui était le plus épatant dans tout ceci, était surtout que le bar attirait des gens de tout genre, qu'ils soient jeunes ou vieux, pauvres ou même riches, quelle que soit leur coupe vestimentaire, ils se regroupaient tous ici pour oublier et fêter pendant un soir. Pour Brook, tout ceci n'était qu'une illusion que les gens s'offraient pour oublier ce qu'ils étaient réellement, pendant plusieurs heures, il pouvait être qui ils désiraient et oublier tout le reste. Ceci pouvait autant être une bonne chose ou non, Brook étaient de ceux qui savouraient sans pudeur, ne se cachant plus le visage depuis le jour où elle y était presque passée, elle avait oublié ce qu'était la honte, la peur et la retenu, elle fessait ce qu'elle désirait sans redouter les préjugés et surtout en ignorant les regards des autres sur sa petite personne.

Et encore une fois, son regard bleu tâché de sang retourna sur la demoiselle, l'observant à nouveau, dévorant à sa manière la moindre partielle d'information que la magnifique jeune femme allait lui offrit sans le vouloir. Brook était comme ceci, envahissante à sa manière, elle n'avait point besoin de s'approcher des gens, de pénétrer leurs espaces personnels pour donner l'impression d'envahissement, mais pour ceux qui apprenait à la connaitre un peu, il découvrait rapidement un confort rassurant derrière ces grands airs, on découvrait un chevalier en armure qui attendait de protéger qu'il aimait le plus. Un chevalier avec bien des défauts, mais qui ne faillerait jamais à sa tâche de protecteur.


GET AWAY AND LET ME DRINK QUIETLY
BLACK HEART COMING' AND IT'S A COLD MACHINE ♪
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Karmina Lolth le Mar 16 Sep - 19:52

Une corvée comme une autre, une tache après une autre. Au moins elle était payée pour le faire, c’était le moindre des choses. Ce n’était pas grand-chose, mas c’était le moindre qu’il était possible de lui fournir. Et puis une fois les actions moins agréable de terminé, pour ne pas dire le travail sale, le reste n’était pas si terrible. C’était un travail comme un autre. Ranger, nettoyer après les grandes soirées et puis ouvrir le bar quand le soleil n’était pas encore couché. L’hiver elle avait donc moins à travailler car le soleil se cochait plus tôt, mais c’était encore l’été. Certes le mois d’aout tirait à sa fin, mais ce n’était quand même. Travailler avec le soleil était un concept plutôt poétique en soit, mais c’était de manière littérale qu’elle le vivait. Et parler de le vivre était bel et bien le bon terme. Car en comparaison des êtres pour lesquels elle travaillait, c’était peut-être moins le cas de parler de vie. C’était une existence particulière, fascinante, surtout d’un point de vue médicale, mais était-ce vraiment une vie? Souvent elle se répétait que oui, car ce qui vivait existait et ces êtres existaient bel et bien, même si souvent elle avait eu peur qu’elle disparaisse.

Présentement, néanmoins, ce n’était pas avec ce genre de personne avec qui elle faisait à faire, mais bel et bien avec un cœur battant. La jeune femme, jeune car l’étudiante ne lui donnait pas plus de 30 ans. Du moins c’était une opinion personnelle, elle pouvait très bien se tromper, mais c’était son ressentie. Et encore là, c’était peut-être quelque chose de trompeur, mais elle sentait une certaine maturité émané de cette femme. Une certaine expérience, elle n’aurait pas trop su comment l’expliquer, mais c’était à la fois effrayant et séduisant. Ou alors peut-être était-ce simplement ce sourire. Cette expression tellement poignante qu’elle parlait d’elle-même, voulait tout dire et en même temps était totalement incompréhensible. C’était à se demander pourquoi elle souriait de la sorte, pourquoi elle la regardait de la sorte? À quoi elle pensait, ce qu’elle voulait, alors que cela ne pouvait être qu’un simple et inoffensif sourire. Mais l’était-ce vraiment? Son regard aussi, ce bleu si clair et injecté de sang, c’était inhabituelle. D’un point de vu complètement objectif, venant chercher le côté médical en la jeune étudiante étrangère, elle se demanda ce qui pouvait ou avait pu causer cet effet. D’un point de vu subjectif c’était simplement hypnotisant.

Ce fut alors que la jeune dame fit un pas vers elle et que son sourire s’adouci que la jeune fille à la peau mate cessa de se poser tant de questions silencieuses et impliquées. La réponse verbale à sa question fut très précise sur les intentions de la visiteuse hasardeuse. Vernir faire un tour, le titre de la soirée de la veille avait attiré son attention. Sur le coup Karmina se posa la question si c’était une bonne chose, mais elle n’en tint pas trop compte. Peut-être était-elle vraiment parano. En même temps, qui l’aurait blâme avec un maitre comme la propriétaire de cet endroit. Cet endroit était tout sauf subtile quand on était conscient de la réalité. Quand on savait que la nuit était grouillante d’autre chose que de simples humains. Les voleur et les junkies étaient la dernière inquiétude de la jeune femme espano-roumaine depuis qu’elle savait la vérité. Mais cette jeune femme à la peau claire et aux cheveux sombres le savait-elle?

« Ho, oui, c’est le genre un peu sombre pour lequel la boite est reconnue. »

D’un mouvement invitant, elle se tourna partiellement et démontra le bar ou se trouvaient les tabourets. « Je ne suis pas sensée ouvrir avant un moment, mais si vous voulez un verre cela ne me dérange pas! » Un sourire charmant s’afficha sur son visage alors qu’elle prenait le pas pour se diriger derrière le comptoir qu’elle avait préalablement lavé. Les futs de bière seraient à changés, mais il en restait en bouteilles donc ce n’était pas un problème. De plus, elle était des plus douée pour la création de drink. Ce qui était plutôt ironique car elle n’était pas une personne qui buvait vraiment. Plutôt du genre à prendre une consommation et en avoir assez. Par contre, c’était peut-être son talent naturel pour la chimie qui la rendait si douée en cuisine et en création de consommations alcoolisées. Enfin bref, relevant ses yeux rouant vers la femme, l’étudiante se permis de lui demander.

« Vous dites être nouvelle dans le coin, d’où venez-vous ? »

Après tout, toutes les excuses étaient bonnes pour dévier la conversation de l’endroit.

avatar
Karmina Lolth
Ghoule
Ghoule

Citation : Rescue me somehow...
Féminin Messages : 30
Bloods : 57
Date d'inscription : 17/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Brook Cooper le Mer 17 Sep - 15:38

Brook hocha doucement la tête à la réponse évasive qu'on lui offrit, mais ne chercha pas immédiatement à pousser ou même poser d'autres questions qui semblaient mettre mal à l'aise la jolie demoiselle devant elle. Elle la gratifia d'un nouveau sourire avant de prendre le pas derrière la jeune femme en observant un peu à la dérober les alentours. Elle prit place devant cette dernière, tirant à peine le tabouret pour y poser ces fesses en prenant la peine de retirer le paquet de cigarettes qu'elle déposa sur le comptoir. Le briquet Bic à la reliure de plastique bien simple noir se retrouva rapidement entre les doigts habiles de Brook, le faisant glisser entre ces derniers par habitude. Elle posa à nouveau son regard sur la barman. Cette dernière lui sembla nerveuse, ou plutôt cachotière, elles étaient de parfaites inconnue un envers l'autre, ce qui était normal, mais elle avait l'étrange impression que c'était autre chose. Mais il y avait autre chose, ces vêtements plutôt épais pour la température d bar, même elle, elle pensait retirer sa chemise, mais elle hésitait quelque peu dû aux graffitis dans son dos, rare était ceux qui ne lui demandaient pas la question. Pas qu'elle était gênée de ceci, à vrai dire, elle l'avait acceptée depuis un petit moment et lui trouvait même une certaine beauté, mais c'était redondant de se faire poser la question, Oh mon dieu, mais qui a put faire ceci ? Qui est-on tatoueur ? Que pouvait-elle bien répondre à ceci ? Que c'était un total sociopathe doublé d'un vampire amoureux et possessif ? C'était difficile de donne rune t-elle réponse sans qu'on vous regarde croche en pensant que vous êtes cinglé ou même une bonne farceuse.

- J'accepte l'offre, donne-moi une bière, qu'importe la marque, j'suis pas difficile.

Elle lui offrit un nouveau sourire, remerciait à cette dernière. Elle tira de son autre poche son porte-feuille qui ne lui permettait pas de profiter amplement des tabourets qui étaient beaucoup plus confortable que ceux de son bar. En continuant de jouer avec le briquet, elle le mit en suspends quelques secondes, réfléchissant à la deuxième question, d'où venait-elle ? Elle n'appréciait pas énormément parler d'elle, mais elle ne cherchait pas non plus à être déplaisante envers la demoiselle devant elle, surtout, que c'était elle qui c'était introduit ici dans l'intention de poser quelques questions sur les lieux. Elles n'allaient que papoter un peu de la normalité, des questions basiques qui ne briseraient rien de sa petite personne ou qui la mettraient en colère, que des banalités. Une fois satisfait, le briquet se remit rapidement en bouger entre les doigts, se glissant comme un poisson dans l'eau entre les phalanges pour remonter.

-En ce moment, j'habite dans le Bronx, mais y'a pas grand chose à visiter, alors j'ai agrandis mon champ recherche. Jsuis rendu à visiter le coin, pas trop mal, mais ça me fait penser au Bronx en plus propre.

Elle offrit un léger sourire en coin, ce n'était que son opinion, et elle ne cherchait pas, partir un débat de savoir qui a raison sur quoi et sur qui, pour elle cet endroit était presque identique au Bronx, mais en plus propre, et en moins pauvre, mais au final que se soit ici ou ailleurs, si quelque chose doit arriver, l'évènement arrivera. Mais ce n'était que son opinion. Elle doucement par tendre la main vers elle, et déclarer :

-Sinon, j'm'appelle Brook et toi ?


GET AWAY AND LET ME DRINK QUIETLY
BLACK HEART COMING' AND IT'S A COLD MACHINE ♪
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Karmina Lolth le Lun 22 Sep - 21:56

Personne n’était là pour lui dire quoi faire et quoi ne pas faire. La jeune femme ne s’était donc pas gênée pour inviter la belle dame à prendre un verre. Surement que ce n’était pas la meilleure des idées et qu’elle aurait dû lui dire de partir. Mais cela aurait fait encore plus louche. Si la dame vivait de jour et avait été intéressée par le bar, ce n’était peut-être pas un bon signe. Encore une fois, si elle avait partagé ses pensées à voix haute on l’aurait probablement traité de paranoïaque et d’anxieuse.  Pourtant ce n’était pas vraiment le cas. C’était le genre de chose qu’on lui avait répété encore et encore. Après tout elle était liée à eux maintenant, elle ne pouvait rien faire contre ces derniers, car tout aurait une répercussion sur elle d’une manière ou d’une autre. Certes, elle était encore humaine et elle ne souhaitait pas plus que cela être comme eux, mais c’était quelque chose à quoi on pensait quand même quand on était entouré par ces êtres. À quelque part c’était quelque peu effrayant. Bien qu’elle ferme les yeux sur beaucoup de chose elle n’était pas stupide. Elle savait ce qui se passait, elle savait ce qu’ils faisaient, mais elle ignorait et c’était son plus grand défaut.

Une fois au bar, ce fut avec un sourire que la jeune femme à la peau basanée donna suite à la commande de sa cliente improvisé. Une bière de n’importe qu’elle sorte? Bah … Pendant un moment, elle se demanda si elle était mieux de lui donner quelque chose de cher ou pas. Puis après une certaine réflexion en regardant son frigidaire sous le bar, elle décida d’opté pour une des meilleures bières en bouteille qu’il avait. De son point de vue du moins, elle était populaire aussi. C’était une bière rousse de micro brasserie de la région avec des arômes légèrement épicé qui rappelait l’automne. Débouchant la bière habillement, elle la versa dans un grand verre en n’y laissant qu’un centimètre de mousse riche sur le dessus. Le verre plein se retrouva alors sur le comptoir alors qu’elle écoutait la réponse de son interlocutrice sur la question de sa provenance. Du Bronx elle disait. Quand cette dernière compara les deux endroits Karmina y réfléchit un instant. Certes, elle pouvait y voir la ressemblance. Ce n’était pas faux à quelque part. Évidemment certaines nuances pouvaient être apportées mais on devait vraiment connaitre les deux coins et le genre de personne qui s’y tenait. Mais un élément attira néanmoins son attention et elle lui sourit.

« J’adore aller me balader au parc du Bronx personnellement! C’est si beau près de la rivière! »

Mais c’était une activité que pas tout le monde appréciait et elle en était consciente. Donc pour une personne qui ne voyait pas d’intérêt à aller s’assoir dans l’herbe, par exemple, cela était peu intéressant. La jeune étudiante, néanmoins, appréciait vraiment cela. Même si sa dernière escapade s’était terminée un peu à l’imprévu après qu’un rigolo ait noyé le réservoir de son scooter. Ce fut environ à ce moment-là que sa jolie cliente se présenta. Esquissant un sourire joyeux et franc, la jeune femme aux cheveux rouant approcha sa main et l’attrapa pour la serrer en bonne et due forme, se présentant à son tour.

« Je m’appelle Karmina, enchantée! »

Oups, normalement elle n’était pas censé se présenté de la sorte. Bon et bien trop tard, elle ferait avec pour cette fois. Récupérant donc sa main, la jeune femme replaça quelque trucs derrière le bar avant d’attraper et de tirer un tabouret à son tour. S’y assoyant elle faisait maintenant face à sa cliente. La jeune femme avait toujours un léger sourire aux lèvres, comme si c’était naturel. Ne voulant pas être l’objet de question, elle se permit alors de tenter une conversation en posant les questions.

« Êtes-vous une fêtarde pour avoir été intéressé par la boite de nuit? Ou c’était simplement de la curiosité?  … Après tout, il est vrai que le titre de la dernière soirée était particulier aha! »

Ce fut en rigolant légèrement qu’elle se releva un moment pour se servir un verre d’eau. Car de son côté, l’alcool, c’était très peu pour elle. Ce n’était pas jusqu’ici qu’elle avait bu et ce ne serait pas maintenant qu’elle commencerait. Surtout pas à cette heure. Bah, aucun jugement, mais dans sa tête, l’alcool c’était plutôt le soir non? Remarque, il y avait toujours une tonne de personnes sur les terrasses l’été en après-midi avec des boissons alcoolisées, alors … ouais, son argument mental n’était pas des plus valide!
avatar
Karmina Lolth
Ghoule
Ghoule

Citation : Rescue me somehow...
Féminin Messages : 30
Bloods : 57
Date d'inscription : 17/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Brook Cooper le Mer 24 Sep - 3:22

Brook secoua à son tour la main, tendre sous la sienne, voir douce mais déterminée. Elle hoche la tête aux paroles de Karmina. Les balades étaient bien, les parcs aussi, mais elle préférait les beuveries, elle voulait un peu oublier, mais sans toutefois complètement oublier, qu'a certain moment. Mais la nature était bien, autrefois, elle appréciait bien aller faire un peu de camping, sortir avec les potes, passer du temps au coin du feu en écoutant la guitare remplir le silence, savourer une bière et des guimauves. Mais maintenant, il n'y avait plus de potes, plus de guimauves, il ne restait d'un sac de viande qui essayait de survivre et de reprendre le dessus sur sa vie de merde.

Elle finit par agripper la bouteille, observe un peu le papier imprimé, curieuse de voir la marque et bois le liquide roux qui glisse le long de sa gorge pour aller se fondre dans les ténèbres de son estomac. Elle savoure le goût, elle accepte avec joie l'alcool qui remplit l'espace vide au creux d'elle-même, l'espace qu'elle chercher désespérément à rempli depuis un certain moment. Elle sait que ceci ne suffira point, elle sait que ceci ne sera que temporaire, mais elle accepte et se tait, attendant le moment propice pour le remplir correctement. Elle re-dépose la bouteille de vitre, hochant la tête satisfaite puis plonge à nouveau son regard aux nuances sanguinolentes dans celui rassurant de sa compagne. Elle écouta la voix, l'accent qu'elle apprécie et qui lui donne des frissons, mais qui en même temps la ramène dans des souvenirs qu'elle voudrait oublier... Elle frotte sa nuque, faisant rebondir le collier sur sa poitrine en tirant un peu sur la corde et déclare :

- Fêtarde ? Oui, disons ainsi, mais c'est surtout de la curiosité, d'ordinaire, je suis un personnage nocturne, mais étrangement ce matin, j'arrivais plus à dormir, alors j'ai décidé de sortir prendre l'air.

Elle ose les épaules, et reprend une nouvelle gorgée, et observe la bouteille quelques secondes. Elle finit par jeter un regard aux alentours, observant la salle du bar. C'était encore salle, mais sur la voix de la propreté, mais il était normal dans un genre d'établissement en plus de jours ou la vielle, on y avait fêté toute la nuit. Elle revient sur Karmina, plongeant encore une fois son regard inquisiteur mais combien curieux sur elle et demanda :

- Et toi ? Tu es du genre fêtard ou ces juste pour le travail ? Je me fis rarement aux apparences, et qui plus es, mon instinct me dit de ne pas me fier à ce que je vois réellement en ce moment.

Elle étire son étrange sourire sadique ces lèvres, dévoilant ses dents blanches, son regard se pose et plonge au plus profond de la demoiselle, mais pourtant, pour une personne moindrement observatrice, on peux remarquer la moquerie, mais surtout que le sourire est une habitude, que chacun de ces sourires est le même sans pour autant qu'elle soit sadique comme en ce moment, un sourire qui a été graver dans l'âme de la jeune femme, un sourire qui a été forgé après un évènement marquant qui aurait du être évité. Mais Brook avait remarqué que la demoiselle lui posait énormément de questions, c'était peut-être juste son imagination, mais elle lui avait semblé nerveuse, avait-elle si peur de sa présence ? Elle semblait vouloir cacher quelque chose, mais ceci n'était que pure spéculation, il se pouvait que fût elle-même qui pensait et que Karmina était simplement du genre curieux comme elle et a poser d'innombrable question pour savoir tout maintenant, qui était tout le contraire de Brook qui attendait patiemment qu'on parle.


GET AWAY AND LET ME DRINK QUIETLY
BLACK HEART COMING' AND IT'S A COLD MACHINE ♪
avatar
Brook Cooper
Chosen
Chosen

Citation : The Hunt Begins...
Féminin Messages : 171
Bloods : 135
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade touristique. (Pv Karmina Lolth)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum