Elwing d'York

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elwing d'York

Message par Elwing d'York le Lun 24 Mar - 22:55


Elwing d'York
† Vampire †



Any man who must say, "I am the king" is no true king...



[ Tumblr ]

Info' personnelles
¦ Nom ¦ d'York
¦ Prénom ¦ Elwing
¦ Âge ¦ 639 ans...
¦ Sexe ¦ M
¦ Orientation ¦ Étant humain, il vous aurait répondu hétéro, mais aujourd'hui, le sexe ne représente plus aucune barrière pour lui.
¦ Région ¦ Manhattan
¦ Résumé rapide du personnage ¦ Prince de la ville de New-York, il réagit son territoire avec une main de fer et donne le plus de fil à retorde qu'il peut au Sabbat. Grand amateur de la politique, il garde une main bien plongée dans celle mortelle, comme celle vampirique.


Condition physique

¦ Taille ¦ 1m87
¦ Poids ¦ 90 kg
¦ Cheveux ¦ Blond
¦ Yeux ¦ Bleus


Ce qui se démarque d’abord chez lui est cette beauté surnaturelle, hors norme, qui balaye de surcroît l’être humain considéré le plus beau du monde. Ses traits sont d’une perfection pure, se dessinant dans des courbes gracieuses et longilignes. Il est fait tout dans la longueur, bien qu’il n’ait nullement l’air d’une échalote fragile, une très grande vigueur se dégage de son corps. Son teint pâle reluit légèrement à la lueur de la lune, peau diaphane d’une douceur prononcée que nul n’a jamais su toucher. Une longue chevelure cascade dans son dos, soyeuse, légère, dansant au gré de ses mouvements. La blondeur de sa crinière n’est d’égale que le coloré clair de son épiderme et son éclat aura de quoi attiser la jalousie des dames. Dans cette beauté inhumaine capable d’éclipser l’éclat du plus beau bijou, sa magnificence est écrasante. Il y a dans son regard d’un bleu aussi froid que la glace cette humanité qui lentement s’envole au fil des années et rares sont les moments où la compassion, la gentillesse et l’amitié y pointent le bout de leur nez. Ses pupilles attisent un quelque chose de terrifiant lorsqu’on y plonge, pour quiconque ayant l’audace de le faire.  Il a de la prestance, un charisme plus que notoire et palpable dès qu’il entre quelque part, ce n’est pas de celui qu’on ignore lorsqu’il fait acte de présence. Un visage de marbre où se hisse parfois un rictus où il est possible d’entrapercevoir ses crocs dévoilés fait figure de façade. C’est l’attitude d’un prédateur féroce qui transparaît derrière sa stature rigide et droite. Ses mains effilées se refermant tel un piège sur sa proie, il est un loup parmi les brebis, même au cœur des siens. Il impose, inspire la terreur, mais aussi le respect et l’admiration. N’espérez pas lui faire ployer genou, ni même l’échine, il est aussi solide que le marbre. Statue de jade à l’éclat miroitant, ce personnage ne dégage plus rien d’humain. Même ses riches étoffes témoignent d’une époque révolue dans laquelle il semble à jamais figé. L’immortel est d’un tout autre temps que celui dans lequel il vit.


¦ Particularité physique ¦ Il serait aisé de croire qu'un être tel que lui ne possède aucune imperfection. À son époque, les piercings et les tatous n'existaient pas après tout et il est impossible d'en concevoir après la transformation, puisque sa chaire revient à son état originel après chaque nuit. Pourtant, au niveau de son cœur subsiste une cicatrice qui a refusé de guérir lors de son embrace. Symbole de sa chute au combat, c'est la blessure qui causa à priori sa mort, un poignard enfoncé dans sa poitrine, bien profondément. Si ce n'était de l'intervention de son Sire, il ne serait plus de ce monde depuis cette bataille.

Dossier psychologique


Elwing est ce qu’on pourrait appeler une véritable zone grise. Lorsqu’on le côtoie, on ne sait jamais à quoi s’en tenir réellement, quelle sera sa réaction ou ses gestes. Personne ne peut prétendre le connaître véritablement à quelques très rares exceptions et il ne montre jamais véritablement tout de lui-même. Ce n’est pas une question d’hypocrisie, bien loin de là, mais davantage une protection contre l’indéniable manipulation du monde vampirique. Rester dans l’ombre est un atout considérable, surtout lorsqu’on exerce le rôle de Prince. Contrairement à beaucoup de membres de son clan, il n’a jamais été enclin à user du mensonge ou de l’art de la manipulation en général pour obtenir ce qu’il désirait, même s’il faut bien avouer qu’à force des choses, il en a parfois été obligé, car il est bien difficile de ne pas en user lorsqu’on subsiste au cœur d’un monde constitué uniquement de requins qui ne guettent que le bon moment pour enfoncer leurs dents acérées dans le cou de celui qu’ils appelaient une heure plus tôt un allié, voir même un ami. Soyons honnête, l’amitié est bien loin d’une chose concevable dans ce monde de l’immortalité où la seule chose qui importe est de se construire son propre univers et d’écraser au maximum celui des autres sur notre passage si on le peut. Ainsi, derrière sa forteresse inébranlable, Elwing a appris à se façonner un masque de calme et d’impassibilité. Pour tout dire, cela lui donne cet air d’arrogance sur le visage et un regard bien hautain, mais, en même temps, il en a tous les droits, puisque c’est le Prince, et nul n’osera le contredire là-dessus, à moins d’être largement inconscient. Capable d’être considérablement conciliant, on ne pourra jamais lui reprocher d’être trop strict ou sévère, mais gare à celui qui en abusera, car notre cher Ventru possède un orgueil bien placé et il n’hésitera jamais à punir lorsque cela est nécessaire. Oui, vous l’aurez compris, il est capable d’être cruel lorsque la situation l’exige, ce qui fait son honorable réputation. Il apprécie que tous trouvent leur bonheur dans sa ville, mais ne venez pas lui poser un affront, car vous goutterez à la lame de son épée. Gouvernant à la fois par une main de fer son territoire, tous savent qu’ils peuvent trouver justice sous son toit, mais que les sentences en sont toutes aussi sévères. Il sait se faire apprécier comme se faire craindre, un juste milieu qu’il manie avec adresse. Avoir été élevé pour être roi lui offre quelques avantages dans le domaine du règne après tout.


¦ Qualités(5) ¦

- Patient
- Impassible
- Calme
- Réfléchi
- Perceptif
¦ Défauts(5) ¦

- Hautain
- Froid
- Orgueilleux
- Détaché
- Exigeant
¦ Aime ¦
- La musique
- Les combats à l'épée
- La bienséance
¦ N'aime pas ¦
- Les lèches-bottes
- Le Sabbat
- La traîtrise


Vampire blood
¦ Clan ¦ Ventrue
¦ Génération ¦ 3
¦ Secte ¦ Camarilla
¦ Poste? ¦ Prince
¦ Attachement à un groupe ¦ Les primogènes
¦ Discipline ¦ Presence, Fortitude, Dominate, Auspex (par apprentissage ?)

Biographie


Les bottes du Prince résonnèrent à l’intérieur de la pièce sombre à l’allure délabrée. Ses doigts fins glissèrent le long du pommeau de son épée, essuyant le sang qui souillait la lame contre le pan de son vêtement où se parsemaient déjà plusieurs tâches écarlates. Ce liquide âpre ne provenait point de sa personne, puisque pour sa part, pas une seule égratignure ne déformait sa peau diaphane. Sa longue chevelure blonde ondulait dans son dos, alors que son regard se posait sur les corps qui s’étalaient autour de lui, du moins, de ceux qui n’étaient tombés directement en poussière lorsque leur propriétaire connu une mort définitive. Il enjamba une silhouette inanimée sans même y porter attention, autour de lui, d’autres vampires de la Camarilla qui avait participé au raid contre le sabbat s’afférait à rassembler les humains toujours vivants pour leur faire oublier ce qu’ils avaient vu cette nuit-là. Plusieurs seraient portés à croire qu’Elwing ne s’aventurait pas dans une basse besogne telle qu’annihiler un pacte de la secte ennemie, mais sa formation de roi lui avait appris à suivre ses soldats au combat. Lorsqu’il repensait à cette vie d’antan, cette période où il fut humain et qui datait d’une époque depuis trop longtemps révolu, il se prenait souvent à penser que tout cela n’avait été qu’une véritable farce. Ô certes, il avait vécu dans le luxe, avec eut pour épouse une magnifique femme et eut plusieurs héritiers, mais tout l’aspect politique de sa vie ne fut qu’un terrible mensonge. Pantin d’une créature qui deviendrait plus tard son Sire, il avait été manipulé à son insu. Il avait mené des guerres contre ceux qu’ils croyaient être ses ennemis, alors qu’en fait ce n’était qu’orchestré que par les sombres envies d’un être immortel. Elwing avait connu la mort dans l’une de ses batailles, bien que ce ne fût pas sensé, et il sembla que son utilité était encore trop importante pour qu’il meure maintenant et ce fut suite à cela qu’il mit pieds dans le monde de la nuit.

Il s’approcha du fond de la pièce où les membres de sa cohorte maintenaient agenouillé au sol un survivant sabbat du massacre. Le Prince arriva à sa hauteur, poussant son épée dans son fourreau accroché à sa ceinture. Nul besoin de lui poser la moindre question, l’immortel ayant un atout dans sa poche qui ne nécessitait pas d’interrogatoire. Son regard se plongea dans celui du vampire de pacotille qui ne sut résister à l’intrusion de son mental. Voilà belle lurette qu’on lui avait enseigné ce don qui n’était pas parmi ceux que lui offrait son ascendance, un juste échange avec un membre du clan de la rose après l’avoir extirpé d’une situation potentiellement mortelle. Les sabbats avaient parfois cette façon de causer d’étranges rencontres, tout comme cette nuit d’ailleurs. Voilà longtemps qu’il repoussait ces vermines pour les empêcher de ronger davantage de ce territoire qu’il s’était approprié dès l’arrivé des Anglais en Amérique du Nord. Un des premiers vampires à mettre le pied dans ce coin de pays inexploré, il avait survécu là où il n’avait rien au départ et avait construit son nouveau royaume, faisant savoir à tout nouvel arrivant qui était le maître des lieux. Sois on pliait à son autorité, soit il vous jetait hors de la ville et la prochaine était à plusieurs jours de marche et par conséquent bonne chance pour trouver abris une fois le soleil levé. C’était la belle époque. Cette façon d’opérer lui avait valu la place de Prince d’office lorsque la ville fut assez grosse pour accueillir la Camarilla en son sein. Tout avait bien changé depuis, surtout suite à l’arrivée du Sabbat pour réclamer une partie de ce qu’il possédait et ce n’était pas sans lui déplaire grandement.

Mais il avait fait des erreurs, des gens à qui il avait eu confiance avaient fait des erreurs et il songeait notamment à son infant qui avait depuis trop longuement disparu dans la nature sans laisser la moindre trace. Ce genre de pensées néanmoins l’arrachait au présent et Elwing préférait laisser le passé au passé, malgré qu’il fût difficile pour lui de s’adapter à la vie contemporaine et à son avancement vertigineusement rapide. Voilà longtemps qu’il ne se mêlait plus à la vie humaine en dehors de sa main qu’il conservait dans la politique entière de New-York, domaine d’influence qu’il possédait depuis maintes décennies. Il avait toujours adoré mené les enjeux du bout de ses doigts. Étrange comme l’on en vint à ressembler à nos sire, même si cela est la dernière chose que l’on désire. S’extirpant de l’esprit du vampire de pacotille toujours maintenu à genoux, celui-ci lui cracha une de ces basses insultes, auquel en réponse, le Prince dégaina son épée et décapita la créature d’un coup sec et précis, puis dans un même geste vint rengainer la lame dans son fourreau. Le Ventru tourna les talons et s’éloigna de la scène, mais avant de sortir, s’assura de donner une derrière directive. « Nettoyez ce carnage et assurez vous que le bétail ne se souvienne de rien. » Et il disparut dans l’obscurité de la nuit.


¦ Profession ¦ Aucune, bien qu'il ait une main bien plongée dans la politique mortelle. De son vivant, il était formé pour être roi.
¦ Occupation ¦ Lecture, piano, escrime.
¦ Résidence  ¦ Manoir dans l'Upper Town de Manhattan



Dernière édition par Elwing d'York le Jeu 14 Aoû - 22:58, édité 6 fois
avatar
Elwing d'York
Modétareur
Modétareur

Citation : There is no shame to bow in front of me
Masculin Messages : 61
Bloods : 41
Date d'inscription : 17/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Mary-Hell Blackburn le Ven 1 Aoû - 1:35

HEY MA BOTÉ D'HERMIONE FAUDRA BOUGER TON POPOTIN WESH 8D <3

non, non, je ne maintiens pas ma touche de caps enfoncé, c'est une malfonction de mon pc ... si si, je vous jure .... MOUAHAHAHAHAHHAHA XD

Bon allé làaaaa weshhhh Mon ptit prince làaa!!


avatar
Mary-Hell Blackburn
Administrateur
Administrateur

Citation : I'll eat you first!
Féminin Messages : 185
Bloods : 117
Date d'inscription : 01/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Castiel Willer le Ven 1 Aoû - 8:48

Si tu veux je le fouette le petit prince....



Surprise mon con ! La vie est pas si moche tu vois ?
« Ta gueule dieu, je t'emmerde. »
avatar
Castiel Willer
Administrateur
Administrateur

Citation : Et ma clé à molette dans ta gueule.
Masculin Messages : 376
Bloods : 193
Date d'inscription : 10/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Elwing d'York le Ven 1 Aoû - 9:52

Je vais la faire lundi j'ai pas le temps avant parce BOULOOOT

Mais je vous aime wesh et je finis ça bientôt *-*
avatar
Elwing d'York
Modétareur
Modétareur

Citation : There is no shame to bow in front of me
Masculin Messages : 61
Bloods : 41
Date d'inscription : 17/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Master of the Night le Mar 5 Aoû - 12:30

*Fait signe à Castiel de sortir son fouet 8D <3 *
avatar
Master of the Night
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 135
Bloods : 186
Date d'inscription : 22/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Elwing d'York le Mar 5 Aoû - 12:32

Même pas peur na !  :evil: 

Est une vraie larve quand c'est le temps de faire une présentation
avatar
Elwing d'York
Modétareur
Modétareur

Citation : There is no shame to bow in front of me
Masculin Messages : 61
Bloods : 41
Date d'inscription : 17/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Elwing d'York le Jeu 14 Aoû - 22:56

FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


*Milles ans plus tard* :D
avatar
Elwing d'York
Modétareur
Modétareur

Citation : There is no shame to bow in front of me
Masculin Messages : 61
Bloods : 41
Date d'inscription : 17/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Mary-Hell Blackburn le Jeu 14 Aoû - 23:07

FINALYYYYYYYYYYYYYYYY  


avatar
Mary-Hell Blackburn
Administrateur
Administrateur

Citation : I'll eat you first!
Féminin Messages : 185
Bloods : 117
Date d'inscription : 01/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elwing d'York

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum