L'histoire des ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire des ténèbres

Message par Master of the Night le Mer 22 Jan - 16:33


Personne ne saurait dire réellement comment les vampires ont vu le jour de la nuit. Parmi les plus anciens et ceux possédant le plus de connaissances, le débat est encore aujourd’hui acharné. Tout dépend de vos croyances, de votre appartenance. En réalité, le passé de la lignée vampirique ressemble un peu à celui de la religion, plus encore qu’une ressemblance minime. Si on regarde la situation globalement, il est possible de percevoir exactement les mêmes caractéristiques. Les points de vue balancent de la génétique à un don divin et à rien du tout pour certains. Car, effectivement, si certain se sentent dotés d’une bénédiction divine qui a fait d’eux ce qu’ils sont, d’autres sont plutôt d’avis que le vampirisme progresse tel un virus. La Camarilla, ayant un penchant pour la science, observe le vampirisme jusqu’à un point de vue cellulaire tandis que le Sabbat embrasse leur don d’immortalité, s’élevant au-dessus de l’humanité en tant que véritables créations divines. Les Anarchs, eux, réfutent ces théories et la vision étroite de ces deux groupes. Il est dur d’associer une vision précise à ce groupe de philosophes rebelles. Et que dire des indépendants, souvent des athées de leur origine ? Ces derniers n’y prêtent pas grande attention en général, mais est-ce parce qu’ils sont plutôt du genre solitaire ?


Qu’importe ce que l’un ou l’autre pense. Ce qu’il est important de savoir, c’est que ces êtres nocturnes sont là depuis longtemps, très longtemps. Le premier, celui qui est vu comme le père de cette race entière; Cain, aurait vu la nuit dans les années 1300. Qu’on le considère comme le premier infecté, le premier béni ou le premier déchu, il est sans aucun doute le premier immortel vampirique. Celui qui a propagé cette capacité chez d’autre. Faisant de simples humains, les premiers enfants immortels. Ils étaient dix. Ce fait est irréfutable, peu importe vos croyance. Ils étaient les dix premiers enfants de la source, la génération 1. Les embrouilles commencèrent lors du retrait du père créateur. Les raisons de son exil ou son lieu sont multiples, fausses, floues et au final se résument en suppositions, selon vos croyances. La seule chose sur laquelle tous s’entendent, c’est qu’il est quelque part, endormi, et que son réveil amènera très probablement l’apocalypse. Mais pourquoi tant de craintes envers son éveil ?


Car lors de son départ, il interdit à ses enfants immortels de créer de nouveaux enfants. Ce qui visiblement, en regardant le monde d'aujourd’hui, n’a pas été respecté. Ces enfants créèrent d’autres enfants, la génération 2, qui eux créèrent de nouveaux enfants, la génération 3. Et ainsi de suite. Alors qu’ils étaient des exceptions de la nature, ils se sont retrouvés parmi tant d’autres. Certes, cette pureté par génération leur offrait plus de pouvoirs et de puissance, mais parmi tous ces enfants, le chaos s’empara d’eux. Ce chaos les divisa à travers des croyances, des mœurs et des visions de l’humanité. Certains refusant et rejetant les idées du passé, d’autres refusant de vivre cachés comme cette faible humanité, d’autres restant fidèles à la hiérarchie de royauté et pureté de leur créateur, sans compter ceux qui ne faisaient que disparaître dans le néant sombre de la nuit ...

•••


Maintenant...

L’humanité leur appartient. Ils sont partout et contrôlent tout. Des profondeurs de la nuit, ils vous guettent. Ne pensez pas que, parce que votre douce ignorance vous empêche de les voir, vous ne pourrez leur échapper. Depuis la nuit des temps, ils parcourent et ravagent, dévorant la chair des inconscients, faisant d’eux un festin ou de nouveaux membres de cette société secrète. Car oui, ils se propagent comme une maladie virulente dans un corps endormi. Cette humanité qu’ils tiennent entre leurs mains n’en a aucune idée. Ignorante pour la plupart, ses yeux sont fermés sur ces massacres et fourberies que ces enfants de la nuit éternelle exécutent, alors qu’ils ont utilisé cette humanité comme champ de bataille depuis des lunes, ensanglantant son innocence petit à petit. Maintenant plus que jamais, dans cette ville peuplée et vivante, des immortels dominent au travers de ces victimes humaines. Malgré la pureté par génération, diluée avec le temps, ils n’en sont pas moins terrifiants.


Et si les armées vampiriques on réduit l’existence des Werewolf à l’extinction lors des longues années passées, elles ont aujourd’hui décidé de s’auto-détruire. La Camarilla, regroupement structuré en royauté, dignes et cultivés. Ils sont riches, forts et fonctionnent selon des règles très strictes. La Masquerade ne doit être rompue sous aucun prétexte. Ils se fondent à l’humanité de leur royaume. Un royaume gouverné par un prince. Ses royaumes sont généralement des villes ou des régions. Les Sabbats, groupe violent, fier, chaotique. Ces vampires embrassent leur existence, ils sont supérieurs et peu subtils, ennemis numéro un de la Cam et c'est est réciproque. Bien que tous sachent que la Camarilla est établie à Manhattan, les Sabbats se retrouvent partout, affectionnant le Lower Manhattan. Les Anarchs tolèrent le Sabbat, mais ne se gêneront pas pour les remettre à leur place. Ils sont un peu comme les mercenaires, ils choisissent leur guerre, mais leur combat sera féroce et dévoué. Avec les Indépendants, on a le plus de chance de les retrouver dans le Bronx.[Bloody War]


Mais avec autant de vampires dans la ville, on devrait s’attendre à ce que quelques humains soient au courant. Et effectivement, il serait futile de croire que ces créatures arrivent à rester totalement discrètes, surtout que la discrétion n’est pas la force des Sabbats. Si certains humains en ont conscience et se sont laissés enjôler par la délicieuse tentation de servitude, d’autres ont décidé de monter leur propre armée. Ces humains à qui sont arrivés des événements leur ayant ouvert les yeux. Ces derniers ont pris les armes et ont suivi leur destin: nettoyer la ville et protéger l’humanité. Leur vie est dure, car un vampire vient rarement seul. Ils n’ont pas choisi d’entrer dans cette guerre, on les y a lancés sans leur consentement. Alors si la journée est un soulagement, la nuit est un terrain de chasse. [Hunting Night]


Dernière édition par Jeremiah Drysdale le Lun 7 Juil - 9:48, édité 4 fois (Raison : [Uptade 20/03/2014])
avatar
Master of the Night
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 135
Bloods : 186
Date d'inscription : 22/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum