La Leonessa del Shadowlands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Leonessa del Shadowlands

Message par Léonne R. Giovanni Scarte le Dim 29 Mar - 17:28


Léonne Rossellinni Giovanni Scarte
† Vampire †



[Depuis le jour de ma naissance, ma mort a commencé son voyage. Et marche vers moi, sans hâte. ]



[ Pheberoni]



Info' personnelles
¦ Nom ¦ Giovanni Rossellini Scarte
¦ Prénom ¦ Léonne, Odalia, Olympe et Darel pour les intimes
¦ Âge ¦ 21 ans d'apparence/ 237 ans Ancilla.
¦ Sexe ¦ Féminin
¦ Orientation ¦ Bisexuelle
¦ Région ¦ Manhattan
¦ Résumé rapide du personnage ¦
Que puis-je vous dire sur moi ? Que j'étais le petit cygne noir du Clan, unique, mise à part, une doppia sangue (sang mêlée) et crainte des autres membres de la Famille. Ô croyez-moi, la Famiglia n'étreint pas toutes les nuits une Giovanni lié à un spiriti à moitié spettro... Malgré mes talents dans l'Art Noir, je le dois peut-être et en partie à elle... ma Erta. Même le grand Diego Giovanni, deuxième patriarche, à rit de joie en voyant cet esprit m'accompagner, ce qui choqua les autres Giovannis par la même occasion.

Malgré mes origines mixtes, je suis une femme d'une beauté rare. Une femme avec un passé difficile et merveilleux, destinée à accomplir de grandes choses et fière de ce qu'elle est et de ces ancêtres.

Je viens d'emménager à New York ; dans la fondation du célèbre Andreas Giovanni qui a laissé l'endroit ouvert à la Famiglia pendant qu'il faisait sa retraite au fin fond du globe. Cette cité cosmopolite est dans une situation quelque peu alarmante, c'est pour cela que je suis devenue Primogène des Nécromants, m'occupant des ressources de la société camariste pour veiller aux fameuses « provisions » des caïnites et agent d'un groupe d'assassins gardes du corps du Prince
.































Condition physique

¦ Taille ¦ 1m83
¦ Poids ¦ 48kg
¦ Cheveux ¦ Noir et blond
¦ Yeux ¦ Or ambré


Malheureusement je n'entre pas totalement dans vos patrons de beautés standards, mon apparence à quelque chose de plus originale que les autres femmes. Une sorte de magnétisme qui peut vous paraître dérangeant ou agréable quand je le souhaite enveloppe mon corps. Malgré cela, mon corps a une physionomie dîtes normale et exotique malgré les nombreuses apparences que j'ai eus.

Commençons de bas en haut, comme mon ascendance dans ce sombre monde. J'ai hérité des longues et fines jambes de ma mère, ainsi que ce fessier rebondi que seul les femmes noires d'Afrique et d'Orient possèdent ; faisant retourner n'importe quel homme ou femme qui poserait son regard sur moi. Mon corps possède de belles formes ainsi qu'une ceinture fine et un dos droit comme i; montrant ma prestance et mon sérieux.

Un abdomen laissant légèrement mes abdominaux à vue ainsi qu'une poitrine généreuse. Des épaules un peu larges et des bras aux longueurs parfaites, accompagnés de fines mains délicates avec des doigts plaisants aux regards curieux. Et pour couronner ma silhouette délicatement métissée et musclée due à ses décennies d'efforts intensifs, un cou légèrement haut et féminin.

Puis un visage sublimement triangulaire avec des taches de rousseur, un nez légèrement fin montrant des traces de mes origines avec une discrète cicatrice  et des lèvres pulpeuses bien dessinées. Des sourcils légèrement épais, venants accentuer mon regard d'un neutre glacial qui vous rappelle que vous n'êtes pas devant n'importe qui, grâce à mes yeux d'un or ambre flamboyant reflétant presque la lueur du soleil de minuit. Et pour finir une chevelure assez particulière qui m'arrive jusqu'aux épaules, commençant d'une couleur sombre et terminant d'une couleur claire quasi blonde.

Je suis du genre à porter de tout et de la "haute couture", car la Famiglia se doit d'être chic et élégante à n'importe quel moment Mais j'aime varier les styles selon mes envies, étant originale et distinguée ainsi me donnant un aspect de femme affirmée ou d'étudiante selon les vêtements.

Mes doigts portent des chevalières et des bagues ainsi que des bracelets à chaque instant et ma nuque est gravée du symbole Uranus.



¦ Particularité physique ¦ Tatouage et des piercing à l'oreille ainsi qu'une cicatrice sur le nez.

Dossier psychologique


La première chose que vous remarquerez chez elle c'est son calme olympien qui pourtant a été à rude épreuve pendant trop de temps. Puis ce côté mystérieux qui brille dans ce regard, comme une sorte de voile opaque qui couvre ses pensées ; une merveilleuse protection qu'elle utilise avec maîtrise inée. Cette femme n'est pas du genre à être un livre ouvert,non non non. De nature observatrice, elle guètte à l'affut le moindre détail qu'il l'entoure (que ça çoit sur le terrein ou chez les gens) , l'utilisant à son avanatage comme bon lui semble et ce, grâce à sa perception surdévellopée.

On note parfois dans sa voix un brin glacial bien qu'aimable avec les inconnus tandis qu'avec ses proches elle est chaleureuse et afective, un comportement propre de la culture du Clan car rien n'est plus important que la Famille. Elle est également quelque peu « grande gueule » et maîtraisse de l'art de la rhétorique, coulant n'importe qui socialement ou physiquement elle même ou pas un ou deux coups de fils car elle ne se laisse pas marcher dessus.

Quand on discute avec elle il faut avoir un bon sujet de conversation sinon elle sera la première à quitter la table. Douce avec ses proches, elle adore déformer l'information qu'elle entend et agit quelquefois comme une adolescente malgré son grand sérieux. Elle est du genre à se compliquer la vie avec des paradoxes et des casses-têtes chinois. Ses yeux voient de diverses manières, car elle s'adapte constamment à son environnement, un vrai caméléon. C'est le genre de femme qui traverse de dures épreuves et qui s'en fout juste après (enfin presque) mais qui récolte l'expérience et la morale de celles-ci. 


Elle s'habille élégamment car beauté et génie font un bon mélange, même dangereux. Oui, une génie, vous l'avez bien entendu. Une fois entrer dans le tableau d'honneur elle y reste pour de bon, d'ailleurs son dossier n'est remplit que de doctorats et de masters des plus grandes écoles du monde. Pourquoi faire des études ? Parce qu'elle dévout une passion pour le savoir, une sorte maladie à double tranchant qui la consume ou une soif de connaissances qu'elle nourrit sans arrêt car elle a l'éternité devant elle pour le faire. Psychologie, médecine, sciences exactes, politiques, culture, art, etc. Un grand éventail de sagesse parcourt son esprit avec le fait d'appartenir à une Famille d'excellence, lui conférant un savoir vivre et une éducation hors norme, connaissant les bonnes manières et les protocoles sur le boût des doigts.

D'ailleurs, Léonne aime tout ce qui est subtil et rafinée et tout ce qui est brutal et violent. Amante des arts de la guerre, elle va depuis son plus jeune âge dans des « fighting-club » là où elle canalise sa rage et son stress dans ces mouvements répétifs et précis apprit durant ses voyages autour du Globe dont elle excèlle depuis des siècles, suivant légèrement la Voie de la Concentration intérieur. Lui permettant de se vider de toute cette énergie négative qui s'accumule en elle et qui peut la faire craqué au bout d'un certain temps. Une voie qu'elle partage avec deux autres, celui de l'Humanité et des Ossements ; trois chemins donc triple difficulté.

Son corps s'est perfectionné au combat de haut niveau, ce qui lui a valut une place dans la cour des grands et dans les rangs d'assassins contactés par les sectes. Elle ne tue jamais (ou presque) par plaisir, mais seulement par obligation (lors des contrats d'assassinnats) et si nécessaire. Si la vie ou la non-vie d'un être doit s'arrêter, qu'il en soit ainsi, car le cicle ne peut être alterner. Tout a un début et tout a une fin.

Pour ce qui est de sa Bête, le contrôle de cette dernière est partagé par une entité avec qui elle est lié depuis sa naissance. Cette entité impose soumition à sa Bête avec l'aide de la détermination de Léonne. C'est cette détermination digne d'un félin royal qui lui a donné ce titre de La leonessa del Shadowland (La Lionne de l'OutreMonde), surnom qui est dû à autre chose mais cela est une autre histoire.

Elle aime découvrir, s'ouvrir de nouveaux horizons dans tous les domaines, rassasiant son insaciable envie de connaissance. Ses passions dans la vie sont comme pour de nombreux gens, les arts et les sciences. Mais elle possède des petits plus, les sciences occultes, la magie et l'OutreMonde. L'OutreMonde, cette terre dévastée par le Malestorm... Tant de gachis à cause de cette catastrophe dans le monde des morts. Elle apporte un certain intérêt à ce deuxième monde particulier.

Nécromante accomplie, elle excèlle dans l'art Noir, récoltant des âmes de diverses manières. Invocant et contrôlant à sa guise la mort, les cadavres et les esprits en tout genre ainsi que le Sudario (le Voile). Ce Voile dans lequel elle traverse pour rejoindre l'autre monde, le modélant à sa guise par la simple concentration d'énergie dans ses doigts. Un pouvoir sombre et obscur, qu'elle a apprit à fasçonnner.

Pour ce qui est de la Nuit Sans fin, elle y contribue tout en pensant que ce n'est qu'une perte de temps, mais elle garde cette réflexion pour elle même.

 Depuis toute petite les esprits l'intéresse, le pourquoi de leurs présences, leurs buts et cétera. Depuis sa naissance elle est liée à un spiriti à moitié spettro, une femme aux cheveux de neige. Le genre d'entité qui vous protège par amour ou par survie car si quelque chose ou quelqu'un est détruit, l'esprit est aussi détruit. Les talents de Nécromancie de Léonne lui permettent d'envoyer cet esprit dans l'Outre Monde et de l'invoquer ainsi que de le libérer de sa maîtraisse. 

La mort est, comme elle le dit ainsi que son Clan. Une étape importante du cycle, une sorte de passage qui mène vers l'inconnu. Pendant son temps libre, elle plonge dans les vieux textes anciens parlant de l'au-delà, de la Nécromancie ainsi que le rôle de la mort dans chaque culture.
Léonne n'est pas comme les autres Giovanni, elle ne se tourne pas vers les praticques dites « malsaines » car qu'on on y pense bien. Qu'est-ce qui est plus déguelasse ? Mettre sa bite dans un maccabé ou ôter la vie et la manipuler ? Quand on lui parle de ces sujets, elle hausse les épaules en répondant simplement « Chacun ses hobbies. »

Pour finir, sa généalogie est assez particulière, car en remontant du côté de son père, on peut voir que ses anncêtres viennent des quatre coins du monde.

Après deux siècles de non-vie, rien ne nous étonnes.




¦ Qualités(5) ¦

-
-
-
-
-
¦ Défauts(5) ¦

-
-
-
-
-
¦ Aime ¦
-
-
-
¦ N'aime pas ¦
-
-
-


Vampire blood
¦ Clan ¦ Giovanni
¦ Génération ¦ 5 ème génération par Diablerie
¦ Secte ¦ Camarilla
¦ Poste? ¦
¦ Attachement à un groupe ¦Primogénat
¦ Discipline ¦

Biographie


[ HISTOIRE ICI MIN 600 MOTS]


¦ Profession ¦
¦ Occupation ¦
¦ Résidence  ¦(Maison, appartement, chambre... Pour l'ajout de la section)
¦ Jeu +16?  ¦
¦ Code de validation  ¦

avatar
Léonne R. Giovanni Scarte
Unborn

Citation : Quand je fais la morte pour ne pas mourir, faut que je me sorte pour fermer ce chapitre
Féminin Messages : 1
Bloods : 10
Date d'inscription : 29/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Leonessa del Shadowlands

Message par Allison Crawford le Lun 6 Avr - 1:31

Je meurs <3
avatar
Allison Crawford
Innocence
Innocence

Féminin Messages : 74
Bloods : 122
Date d'inscription : 07/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum